À la rencontre de Playrion…

Playrion > Behind the scene  > À la rencontre de Playrion…
portrait benjamain

À la rencontre de Playrion…

Vous venez d’entrer dans les coulisses de Playrion ! Ici, s’ouvre à vous l’envers du décor. De nombreuses questions vous brûlent sans doute les lèvres, et aujourd’hui grâce au blog, bon nombres d’entres-elles vont commencer à trouver des réponses.

 

Playrion est l’entreprise qui développe et porte le jeu Airlines-Manager depuis 6 ans. A l’origine, il y a un homme, Benjamin Cohen. Lors d’une pause café, Benjamin a accepté de répondre à quelques questions avec enthousiasme afin de révéler l’histoire de l’entreprise et de son jeu phare. Ayant à cœur de partager le plus possible, nous avons également parlé avenir.

 

(Propos recueillis le 24 octobre 2016) 

 

Benjamin, tu es le fondateur de Playrion, comment est né le projet ?

 

Avant qu’il n’y ait Playrion, j’avais créé en 2007 Airlines-Manager, première version du nom. L’idée est venue simplement : je cherchais un jeu de gestion de compagnie aérienne. Dans ma quête auprès d’une grande enseigne, on m’avait alors répondu « ah non, non, non ce jeu n’existe pas ! ». Alors je m’étais dis, « dans ce cas, je vais le faire moi-même. On verra bien ce que ça va donner ».

 

À ma surprise, ça a plutôt bien marché ! (Rires)
Il y avait eu quelques articles sur des magazines en ligne qui ont permis de pousser un peu le projet, qui, pour l’époque, était assez novateur.

 

Suite à cela, en 2010 j’ai dû constater que le jeu me prenait beaucoup de temps par rapport à mes études… J’ai alors décidé que c’était une opportunité à saisir afin de rendre le jeu plus professionnel en créant Playrion. C’était un pari risqué.

 

Ah oui, donc finalement, il y a d’abord eu le jeu et ensuite l’entreprise !

 

C’est ça, exactement. D’ailleurs, c’est en partie grâce à l’accompagnement et au support de nos joueurs de l’époque que Playrion en est là aujourd’hui.

 

Aujourd’hui, comme nous le savons, Airlines-Manager est le jeu phare de Playrion. Est-ce que d’autres projets de la même envergure sont envisagés ?

 

C’est vrai qu’Airlines Manager, c’est un peu notre bébé ! On rentre dans notre 10ème année ! (Rires)
Aujourd’hui on a envie de continuer d’améliorer Airlines-Manager en proposant de nouvelles fonctionnalités et en l’améliorant… On a pas mal de choses dans les cartons à ce niveau-là.

 

Cependant, on a une forte envie d’un nouveau jeu à grosse production, mais on sait que cela prend beaucoup de temps. Il nous a fallu une équipe de plusieurs ingénieurs pendant plus de deux ans pour arriver à une version stable sur le web et une troisième année pour la version mobile. On sait que c’est long, et que cela coûte très cher. Mais on en a une forte envie, donc c’est probable que d’ici l’année prochaine, on arrive avec quelque chose !

 

Ce serait vraiment super, car apparemment les joueurs en attendent d’autres. Ce serait une très bonne nouvelle pour eux !
Mais d’ailleurs, quand tu vois Playrion aujourd’hui, est-ce que tu avais imaginé le succès qu’a l’entreprise à l’heure actuelle ?

 

C’est une question très difficile. Lorsque l’on créé une entreprise, on espère la voir la plus grande possible. Cependant, il faut savoir qu’aujourd’hui 9 starts-up sur 10 échouent au bout de 3 ans. Il y a eu des moments très difficiles chez Playrion, mais on a réussi à tenir bon.

Aujourd’hui, entreprendre en France, dans le jeux vidéo, reste une tâche délicate car on a très peu de visibilité.
Il y a quasiment 1 000 nouveaux jeux mobiles qui sortent tous les jours sur les stores Mobile, alors comment sortir du lot ? Enfin… c’est assez complexe.

 

Mais alors, quand tu parles de difficultés, tu penses à quelque chose en particulier ?

 

Il y a tout un tas de difficultés. Le recrutement, le financement d’un projet et de l’entreprise, la gestion administrative, le suivi des projets… Puis, il peut parfois y avoir aussi des complications que ce soit avec des prestataires, des joueurs, des salariés, ou même avec nos concurrents ! En tout cas, ce que je peux dire, c’est que peu croyaient en nous mais finalement aujourd’hui Playrion a 6 ans !

 

Et tu as un chiffre qui nous permettrait de mieux illustrer ce succès ?

 

Il y en a tellement ! Rien que sur Airlines-Manager, nous avons des pics de 21 000 000 de pages générées par jour ! C’est vraiment énorme et rien que pour ça, nous sommes très fiers du travail accompli !

 

Il y a de quoi ! Mais, pour les non avertis, « pages générées » ça veut dire quoi ?

 

C’est le nombre de fois que les serveurs de Playrion reçoivent une demande d’information de la part d’un joueur, la traitent et la renvoient.  Autrement dit, chaque connexion sur une page – web ou mobile.

 

Ah oui, c’est vraiment beaucoup !

 

Oui c’est beaucoup et si on en est là aujourd’hui aussi c’est surtout grâce à nos fidèles joueurs qui nous suivent depuis 9 ans. Mais aussi, grâce à une équipe vraiment incroyable qu’on a au sein de Playrion.

 

Justement, en parlant d’équipe tu sembles proche d’elle, donc quelle est ta vision du management ?

 

Je penses que chaque membre de Playrion est vraiment unique. Je m’assure de la bonne humeur et de la bonne intégration de chaque personne dans l’équipe. Rien que ça, c’est très important. Au sein de Playrion, il n’y a pas vraiment de hiérarchie.

Il faut comprendre que tout le monde est dans le même bateau : on est tous là pour délivrer le meilleur des jeux possible à nos joueurs. C’est comme ça que je le ressens et que j’essaie de transmettre le mieux possible à l’ensemble de l’équipe.

 

Et tu peux donner un exemple issu du quotidien ?

 

Bien sûr ! Que ce soit au niveau de la communication, du graphisme, du développement mobile ou web, chacun a son mot à dire. En brainstorm (réunion pour trouver de nouvelles idées, ndlr) tout le monde peut intervenir pour donner son avis ou proposer ses créations. Et dans ce sens, c’est important que tout le monde trouve sa place.

 

Une vision comme celle-ci donne envie. Parlant de nouveautés, quels vont être les prochains grands projets de Playrion ?

 

Alors ça, je ne peux pas trop en parler, il faut bien laisser un peu de surprises ! (Rires)

 

Ok, alors si on en parlait sans tout révéler ?

 

(Rires) Aujourd’hui, 3 très grosses fonctionnalités vont arriver sur Airlines-Manager avant la fin de l’année. Il y en a une qui est inattendue, une autre très attendue et… en fait, on en dira pas plus là dessus !

AM2 For Schools est un projet qui s’améliore sur le long terme. Il nous tient à cœur et est très apprécié par les écoles comme par les élèves. On a un vrai rôle à jouer dans l’éducation.

 

En terme de grand projet, on a la version Speed qui va bientôt rentrer en phase de test. C’est un grand projet qui sera certainement un tournant pour Airlines-Manager. Il a nécessité des mois de travail et nous n’avons pas terminé ! On en parlera plus longuement sur le blog et le forum !

 

Surprise pour les joueurs donc !

 

Voilà, gardons un peu de mystère. Mais en tout cas, c’est vrai que la grosse migration que nous avons réalisée au mois de septembre nous a vraiment permis d’avoir de nouvelles idées pour Airlines-Manager.
Nous organiserons un événement pour le mois de décembre. Un très grand événement ! On en parlera très prochainement (en tout cas, le blog en dira un peu plus ndlr).

À plus long terme, nous allons présenter un nouveau jeu en co-production avec la filiale de Playrion, Digital-Forest !

 

Oh… un nouveau jeu, c’est une bonne nouvelle ça !

 

Oui, ce sera un jeu issu d’une licence de jeu TV. Comme pour Airlines-Manager, on va assurer le développement et l’édition. Une partie de l’équipe de Digital-Forest a travaillé dessus depuis un an et c’est l’équipe de Playrion qui va prendre le relai désormais. On va devoir s’agrandir pour ça.

 

On parlait de projets, mais qui dit projets, dit défis. Par conséquent, quels vont être les prochains gros défis pour Playrion ? À quoi l’entreprise va devoir s’attendre ?

 

Comme je le disais tout à l’heure, aujourd’hui le jeu gère 21 000 000 de requêtes par jour. Ça peut paraitre faible pour un Ubisoft ou un King mais au vu de la taille de notre équipe, c’est énorme. C’est à des années lumières de ce que j’aurai pu imaginer un jour. Alors, il faut gérer cette masse de requêtes pour que la navigation sur le jeu reste fluide et qu’il n’y ait pas de ralentissement. Aujourd’hui, c’est ce que l’on aime appeler du Big Data… C’est vraiment notre premier défi.

 

Le deuxième, c’est qu’il va falloir continuer de gérer cette belle équipe de Playrion. L’air de rien aujourd’hui nous sommes (que) 9 et on prévoit de doubler les effectifs sur l’année. Il va donc falloir réussir à gérer tous les nouveaux projets en parallèle. 
Puis il va falloir surtout gérer l’international !  On doit vraiment s’améliorer à ce niveau là, mais on ne baisse pas les bras ! En fait, on ne baisse jamais les bras chez Playrion !

 

Mais notre plus grande priorité  c’est de toujours réussir à satisfaire les joueurs, et ça… C’est un vrai défi quotidien pour nous.

 

Au regard de tout ce que nous avons abordé et pour conclure, quelle est selon toi la plus grande force de Playrion ?

 

À mon sens, je dirais qu’il y a trois forces.
La première, notre savoir-faire depuis 9 ans. Lorsque Airlines-Manager a été créé, les Stores mobiles n’existaient pas. Le mobile n’en était encore qu’à ses balbutiements. Aujourd’hui, on a un vrai savoir-faire là-dedans.

 

La deuxième, c’est notre une équipe talentueuse. J’ai la chance de pouvoir travailler avec des gens intelligents qui comprennent les enjeux chaque jour. Ils prennent vraiment à cœur les besoins de l’ensemble des joueurs.

 

La troisième, c’est la satisfaction de nos joueurs. Je sais, je me répète, mais c’est notre plus grande force !  Il n’y a rien de plus gratifiant de voir des joueurs satisfaits, qui nous mettent d’excellentes notes sur les stores, et qui nous remercient sur les forums ou sur les réseaux sociaux.

 

Oui et ce doit être motivant pour toujours aller plus loin et les rendre encore plus heureux !

 

Tout à fait, c’est notre plus grande motivation et notre but au quotidien.

 

Une entreprise humaine, c’est ainsi que l’on pourrait définir Playrion. L’équipe place toujours au cœur de ses ambitions la satisfaction de ses joueurs, et c’est fascinant de constater qu’avec cette réussite et ses projets à venir, l’entreprise garde son authenticité et son humanité. 
La rubrique behind the scene du blog de Playrion, va vous en apprendre chaque fois un peu plus sur l’entreprise, ses projets et qui sont les talents qui composent son équipe.

Qui sommes-nous ?        -        Presse        -        Airlines Manager 2        -        Co-Production        -        Airlines Manager 2 for School        -        Contactez-nous